Catastrophes, attentats… Les marques doivent-elles communiquer ?

Voilà une question qui doit se poser bien en amont dans votre stratégie de communication. En dehors de quelques cas bien précis, l’intérêt premier de votre marque est de gagner en (bonne) notoriété et celui de votre entreprise est  de vendre.

Vouloir se positionner sur des questions d’actualité chaude est terriblement risqué et peut-être très rapidement contreproductif.

Dans l’actualité mondiale, les catastrophes humaines sont malheureusement quotidiennes : soit l’enseigne s’indigne continuellement… soit elle fait preuve d’une indignation et d’une solidarité sélective.Si on peut comprendre que les évènements de Paris touchent particulièrement les marques françaises, il est plus difficile de défendre une entreprise avec une présence quasi-planétaire qui ne prendrait fait et cause que pour certaines victimes seulement.Pourrions-nous accepter que Coca Cola soit « Charlie » ou « Beyrouth », mais pas « Paris » ?Communiquer sur une actualité chaude, c’est également s’exposer de manière significative et non neutre… C’est donc prendre le risque de subir un « retour de flamme » de la part des internautes.

Source : Catastrophes, attentats… Les marques doivent-elles communiquer ? | Webmarketing & co’m

Les commentaires sont fermés