Imadiez : 10 ans d’évolution graphique

Comme pour n’importe quelle entreprise, dès sa création, Imadiez a dû penser son identité visuelle. Le choix du nom était important. Il fallait une dénomination unique, ne pouvant pas prêter à confusion, significative de l’activité et de ses caractéristiques. L’entreprise était orientée graphisme et implantée au cœur de la Gascogne. Il fut décidé de l’appeler Imadiez, comme imadies, les images, en Gascon.

Premiers tatonnementsC’est pendant la recherche graphique que le « s » de la version gasconne est remplacé par le « z », esthétiquement plus dynamique, sans rien modifier à la phonétique du mot. L’autre avantage, c’est qu’Imadiez est un nouveau mot, totalement original.

logoredLe choix des couleurs est plus hasardeux. C’est plus une affaire d’inclination personnelle que d’impératif de communication. Il y a le vert sapin profond de la campagne et le mauve féminin, comme une revendication.

Mais en fait, ce code couleur est abandonné dans l’année pour des teintes plus harmonieuses et faciles à intégrer dans la communication quotidienne, en gris et rouge garance.

Au fil des années, les compétences et les missions de l’entreprise s’étoffent et en 2011 il devient urgent de traduire dans l’identité graphique cette évolution vers des solutions de communication intégrées et la modernisation de l’image.

logo2011Le stylo n’évoquant pas particulièrement la modernité de l’outil, il est rapidement abandonné au profit d’une sphère 3D, à cheval entre évolution des techniques et design vintage. Mais la lisibilité de l’intention n’est pas au rendez-vous et c’est finalement un logo carré sur base de QR code qui est adopté. Le code couleur est maintenu, mais la typo ne convient plus à cette disposition délibérément géométrique.

Ici l’image s’efface au profit de l’information qui est contenue dans le QR code. Des déclinaisons en kakémono permettront d’habiller les bandes latérales du site web et d’inventorier les offres de services de l’entreprise.

Rupture d’anniversaire

À l’approche de ses 10 ans, Imadiez décide de changer de peau.

logo2015Il s’agit de rompre avec l’austérité d’un design géométrique, carré et pratiquement monochrome et peut-être de plus traduire l’esprit de l’entreprise Imadiez. Les aller-retour entre le dièse phonétique contenu dans le nom et le hashtag qui s’impose dans le métamédia des réseaux sociaux ne débouchent sur rien de bien probant. Le rouge passé n’est plus en phase avec le besoin de rupture avec une ambiance sociétale profondément marqué par l’austérité, le manque de confiance dans l’avenir, le pessimisme. C’est un orange tangerine qui s’impose très rapidement dans les recherches, une couleur profondément lumineuse, optimiste et appétissante.

La base line fait son apparition et concrétise la mutation de l’entreprise vers le monde rédactionnel, déjà engagée depuis plusieurs années. Le forgeron ponctuait la force des mots, mais, hélas, souffrait d’une trop lourde représentation sociale pour pouvoir être conservé, pendant que la base line perdait de son agressivité.

Finalement, le graphisme s’efface pour mieux mettre en valeur le rôle de l’écrit et le travail typographique révèle toute son importance. Le gris, fade et impersonnel, laisse naturellement la place à un rouge basque profond comme couleur complémentaire. Le visuel se dépouille pour mettre à nu l’intention réelle de l’entreprise. La typo d’Imadiez s’arrondit tout en restant très lisible. Le cœur du mot souligne l’importance d’un regard à la fois impertinent et joyeux sur le reste du monde pour mieux mettre en mots la communication de nos clients.

 

Les commentaires sont fermés